LAXOU – POLÉMIQUE Rythmes scolaires : « Une consultation totalement faussée »

Laurent Garcia et l’ancienne adjointe à l’éducation, Nathalie Parent-Heckler, vent debout contre le questionnaire sur les rythmes scolaires qui, disent-ils, écarte la possibilité du retour de la semaine à 4 jours pour les maternelles.

Les mots sont forts. Laurent Garcia, l’ancien maire de Laxou devenu député en juin dernier, parle d’une « déclaration de guerre », d’un « coup de poignard » dans l’accord liant depuis 1995 la municipalité avec les parents sur la question de l’Aménagement du temps de l’enfant (ATE). Avec l’ancienne adjointe à l’éducation qui, aujourd’hui, est son attachée parlementaire, Nathalie Parent-Heckler, ils s’insurgent contre le questionnaire sur les rythmes scolaires distribué début janvier et dont les résultats ont plébiscité la semaine de 4,5 jours avec le maintien des activités périscolaires. Un questionnaire presque similaire à celui distribué à Nancy. « Mais c’est sans tenir compte de la spécificité de Laxou », répondent-ils.

Que lui reprochent-ils ? « La possibilité du retour de la semaine de 4 jours pour les seuls élèves de maternelle et 4,5 jours avec périscolaire pour les élémentaires, ce qui faisait l’ADN de la commune depuis 22 ans, exception faite de la parenthèse Peillon. » En juillet dernier, Laurent Garcia avait interpellé le ministre de l’Éducation nationale sur ce sujet.

Jean-Michel Blanquer lui a répondu : « Il est vrai que la semaine de 4 jours est plus adaptée aux petits et celle de 4,5 jours aux plus grands. Il faut donc faire preuve de souplesse. Je suis favorable à ce type d’initiatives lorsqu’elles sont possibles. Nous les accompagnerons si nécessaire par un soutien administratif. » Laurent Garcia dit avoir rappelé à plusieurs reprises l’existence de cette possibilité. Avec Nathalie Parent-Heckler, ils sont donc vent debout contre le questionnaire préparé par l’équipe de Laurence Weiser qui lui a succédé à la tête de la mairie. Ils assurent avoir rencontré « de nombreux parents de maternelle qui n’ont pas osé voter pour la semaine de 4 jours par peur de voir la semaine de 4,5 jours pour les élémentaires remise en question ».

En cela, ils estiment que la consultation « était totalement faussée », la qualifiant « de simulacre de démocratie ». Ce désaccord illustre la tension entre Laurent Garcia et Laurence Weiser. « Comme adjointe, je n’ai jamais rien eu à lui reprocher. Mais, avec cette question, elle a franchi la ligne jaune. »

Il raconte que sa messagerie à la mairie a été supprimée. Idem pour Nathalie Parent-Heckler qui assure également avoir été « écartée de la commission éducation ».

Laurent Garcia fait valoir sa liberté de parole et annonce qu’il abordera le sujet lors du prochain conseil municipal. Tout en rappelant que « les élections municipales, c’est en 2020 » et qu’il entendra, là aussi, faire entendre sa voix.

Alexandre POPLAVSKY

Source : EST REPUBLICAIN

Défiler vers le haut