L’indemnité exceptionnelle de 450€ pour les directeurs d’école est publiée au Journal Officiel 

L’investissement des directeurs et directrices d’école pendant la période d’urgence sanitaire a été essentielle pour maintenir le lien avec la communauté éducative, pour proposer aux élèves une véritable continuité pédagogique et pour leur permettre de reprendre progressivement le chemin de l’école. Il l’a été encore plus lors de la rentrée scolaire, période très chargée, et qui a été réussie cette année malgré des conditions exceptionnelles du fait de la crise sanitaire.

Les missions confiées aux directeurs d’école sont essentielles au bon fonctionnement du service public de l’éducation. Leurs responsabilités se sont accrues au cours des dernières années (pilotage pédagogique, fonctionnement de l’école, relations avec les parents et les partenaires de l’école). C’est pourquoi l’amélioration des conditions d’exercice des directeurs d’école est l’un des principaux chantiers prévus à l’agenda social du ministre : 

✅ Dès l’automne 2019, en parallèle d’une phase de diagnostic qui a notamment reposé sur une consultation en ligne, des mesures concrètes ont été prises pour alléger et simplifier l’exercice de leurs missions.

✅ Dans ce contexte, le ministère a engagé un ensemble travaux structurés afin d’identifier des réponses à la hauteur des attentes fortes de ces professionnels.

L’ensemble des mesures en faveur des directeurs d’école a vocation à se mettre en place jusqu’à la rentrée 2021, mais plusieurs d’entre elles s’appliquent dès cette année.

Enfin, à partir de novembre 2020, les 45 000 directeurs d’écoles en fonction au cours du mois de septembre percevront une indemnité de 450€ en une seule fois en réponse aux efforts supplémentaires qu’ils ont fourni ces derniers temps. 

🔜 Cette marque de reconnaissance est une première étape. L’agenda social désormais engagé permettra notamment d’approfondir les travaux relatifs aux conditions d’exercice des fonctions de directeur d’école et comprendra un volet relatif à la reconnaissance financière.