Masques, écrans anti-postillons, des conseils pour les confectionner soi-même, bien les utiliser et les entretenir efficacement :

Face à la pandémie COVID-19, la fabrication de masques de protection n’est pas suffisante pour en distribuer à toute la population. Il reste cependant un moyen efficace et éprouvé de lutte contre la contagion. 
Pour mémoire, les masques certifiés (chirurgicaux ou FFP2) doivent donc être réservés aux soignants et agents de services publics chargés de nous protéger, afin qu’ils puissent continuer à assurer au maximum leur mission.
L’écran anti-postillons appelé EAP, est la parade au quotidien, et plus encore à l’approche de la période de déconfinement car vous devez protéger les autres de vos postillons qui peuvent contenir du coronavirus (même si vous ne vous sentez pas malade), et vous protéger vous-même.

L’Etat a mis en place les 5 mesures barrières. Il existe donc une place pour une sixième mesure barrière efficace : cet écran anti-postillons…

Concrètement, l’EAP, est un masque alternatif anti-projection, à visée collective, fait maison, avec du tissu, du papier, du plastique et qui se révèle efficace s’il est réalisé en respectant à la fois des préconisations de taille, de matière et d’entretien.

Il est fortement probable que le déconfinement se fasse avec un prolongement de  « confinement des bouches et nez » pour empêcher la survenue d’un nouveau pic épidémique et donc le port d’une barrière à type de masque ou EAP une obligation quotidienne et condition sinequanone pour sortir de son domicile.

ATTENTION : le port d’un écran anti-postillons ne sera pas une dérogation supplémentaire de sortie. Il ne remplace en rien la consigne de confinement ou les autres mesures barrières mais il peut permettre de diminuer le pouvoir de contagion.  
Les écrans anti-postillons sont contre-indiqués avant l’âge de 2 ans et pour toute personne dans l’incapacité de le retirer seul.

Même si l’Etat et les collectivités locales se mobilisent pour disposer de suffisamment de masques pour toute la population avec la date du 11 mai pour objectif, chaque citoyen est libre de ne pas attendre cette dotation publique et fabriquer son propre masque EAP 

Des médecins se sont mobilisés pour mettre en ligne sur stop-postillons.fr,  tous les conseils pratiques de confection et d’utilisation de son masque. 


FABRICATION DE MON MASQUE ECRAN ANTI POSTILLON 

POUR QUE MON MASQUE SOIT EFFICACE QUELLE DIMENSION ET QUELLE FORME DOIT-IL AVOIR ?

CLIQUEZ SUR CE LIEN POUR TÉLÉCHARGER LE PDF DE MODÈLES ET PATRONS DE FABRICATION

D’autres idées en cliquant ici


POUR QUE MON MASQUE SOIT EFFICACE QUELLE MATIÈRE UTILISER ? 

CLIQUEZ SUR CE LIEN POUR ACCÉDER AU TABLEAU RÉCAPITULATIF DES MATIÈRES CONSEILLÉES POUR LA CONFECTION DES MASQUES 


POUR QUE MON MASQUE SOIT EFFICACE COMMENT LE POSITIONNER SUR MON VISAGE  ? 

Vous portez la barbe ? attention des précautions particulières sont à prendre : cliquez sur ce lien !

POUR QUE MON MASQUE SOIT EFFICACE COMMENT l’UTILISER ET L’ENTRETENIR  ? 

Avant la sortie : 
Je me lave les mains au savon ou à la solution hydro-alcoolique

Je l’installe avant de sortir de chez moi

Il doit couvrir ma bouche et mon nez (bien ajusté au niveau du nez et du menton, pour limiter les ouvertures). 

Pour bien ajuster, il est recommandé de ne pas avoir certains types de barbes !
Pendant la sortie

Je ne le touche pas lorsqu’il est en place et je ne l’enlève pas quand je suis à l’extérieur (il y a un risque de transmission du virus si les mains touchent la bouche ou le nez) !

Après la sortie

Je me lave les mains avant de toucher l’écran anti-postillons. 

Je l’enlève qu’une fois de retour à la maison, en retirant par les attaches et en limitant le contact avec la partie exposée de l’écran.

Je me lave les mains au savon ou à la solution hydro alcoolique après le retrait (possible contamination de l’écran).

Qu’est-ce que j’en fait après l’utilisation ? 

Soit je le jette à la poubelle immédiatement s’il est en papier.

Soit je le désinfecte tout de suite s’il est en tissu :

  • je peux le passer au four à 75° pendant 30 minutes, 
  • ou le laver à 60° pendant 30 minutes avec un détergent en machine à laver– pour limiter le contact avec les sécrétions sur le masque (le lavage à l’alcool endommage la capacité filtrante ; le repassage au fer à vapeur seul ne semble pas suffisant). 
  • Il est nécessaire de sécher au sèche-linge ou au sèche cheveux, et non pas à l’air libre. 
    (Ces données de réutilisation sont susceptibles d’évoluer au fil des études sur le SARS-CoV-2)

    Si je ne peux pas le désinfecter tout de suite, je le garde dans une boite hermétique (par exemple une boite en plastique qui devra être désinfectée avec de l’eau de javel). Le virus ne survit pas plus de 4 jours. 

thumbnail of visuel EAP 4

Défiler vers le haut