Mise en œuvre de la réforme de l’allocation adultes handicapés (AAH) pour les couples : près de 110€ supplémentaires par mois pour 140 000 foyers

Depuis 2017, le Gouvernement conduit résolument une politique de soutien au pouvoir d’achat des français. Pour les personnes en situation de handicap les plus modestes, la revalorisation de l’allocation adultes handicapés (AAH) à 904€ par mois, soit près de 100€ supplémentaires par mois (+11%), a bénéficié à plus de 1,2 million de nos concitoyens.

Pour poursuivre ce mouvement et soutenir les personnes en situation de handicap en couple, un nouveau dispositif de calcul a été voté dans le cadre de la loi de finances pour 2022. Son décret d’application a été publié le 19 janvier pour permettre son entrée en vigueur dès le premier versement de l’année par les caisses d’allocation familiales (CAF).

Cette réforme permet de soutenir les bénéficiaires de l’AAH en couple dont les revenus sont les plus modestes, avec un abattement fixe de 5 000 € sur les revenus du conjoint, majoré de 1 400 € par enfant. Ce nouveau mode de calcul ne fait absolument aucun perdant.

Cette mesure conduit 140 000 foyers à bénéficier d’une hausse moyenne de 110 € à 120 € par mois dès le mois de janvier 2022 et sans qu’aucune démarche n’ait à être engagée auprès de la CAF. Désormais, toutes les personnes en couple et sans activité et dont le conjoint gagne le SMIC toucheront l’AAH à taux plein, soit 904€ par mois.

Au total, c’est 12 milliards qui seront consacrés en 2022 par l’Etat à l’AAH pour aider les personnes en situation de handicap les plus modestes, soit une hausse de 25 % en 5 ans, avec une dépense annuelle supplémentaire de 2,4 milliards d’euros, un investissement nécessaire pour soutenir les personnes en situation de handicap.

Le handicap et l’inclusion sont au cœur des priorités et des combats du Gouvernement. Nous voulons une société pour tous, une société où chacun trouve sa place ; pas une société de l’exclusion et de la division.