Sécheresse en Meurthe-et-Moselle

L’arrêté de restriction de niveau ALERTE RENFORCÉE pour la zone d’alerte « Moselle amont et Meurthe » arrive à échéance aujourd’hui mais au vue des dernières données, les restrictions vont se poursuivre jusqu’au 15 octobre 2020.

Gestion de la ressource en eau en Meurthe-et-Moselle

Depuis plusieurs années, les épisodes de sécheresse se font de plus en plus nombreux et de plus en plus sévères en Meurthe-et-Moselle. Dans ce contexte, il est primordial de garantir une répartition de la ressource en eau équilibrée entre tous les usagers.

Cela nécessite une gestion de la ressource intégrant, en période d’étiage, la limitation voire la suspension de certains usages afin de garantir les usages prioritaires, en particulier l’alimentation en eau destinée à la consommation.

Au-delà de la gestion des épisodes de sécheresse, un comité “ressource en eau” composé de services et opérateurs de l’État, collectivités, acteurs économiques, associations, se réunit deux fois par an pour repenser nos usages de l’eau tout au long de l’année.

Le département de la Meurthe-et-Moselle est doté d’un arrêté cadre sécheresse qui définit les mesures progressives à mettre en place durant la période d’étiage. Cet arrêté est révisé régulièrement. Il fixe les seuils qui déclenchent l’entrée en vigueur des mesures de limitation provisoire des usages de l’eau.

La situation normale correspond à un niveau d’alimentation des cours d’eau et des nappes tel que tous les prélèvements du moment sont satisfaits.

Il existe 4 niveaux de gestion de la sécheresse :

  • vigilance : information et incitation à faire des économies d’eau
  • alerte : limitation de certains usages de l’eau
  • alerte renforcée : renforcement des limitations
  • crise : arrêt de certains usages non prioritaires

 

L’objectif des mesures prises est de prescrire aux usagers (particuliers, collectivités, entreprises, agriculteurs) des limitations provisoires d’usage de l’eau, proportionnées à l’intensité de la sécheresse.

Les services de l’État et les collectivités sont mobilisés pour faire respecter ces dispositions. Des contrôles sont réalisés sur tout le territoire pour s’en assurer. En cas de non-respect, des suites administratives ou pénales sont prévues.

La situation d’alerte renforcée impose :

  • interdiction de lavage des véhicules hors des stations de lavage
  • interdiction de remplissage des piscines privées et publiques hors raisons techniques ou sanitaires
  • interdiction de nettoyage des espaces extérieurs (voiries, terrasses, façades, toitures…) sauf par une entreprise de nettoyage professionnelle ou une collectivité
  • interdiction d’arrosage des pelouses, jardins, espaces verts publics et terrains de sport entre 9 h et 20 h
  • interdiction d’arrosage des golfs, sauf greens et départs
  • interdiction d’irrigation des cultures par aspersion entre 8 h et 21 h

En plus de ces limitations provisoires, des mesures spécifiques sont prévues pour les industriels, les hydro-électriciens, la navigation fluviale et les travaux réalisés en cours d’eau.

 

source : Préfecture de Meurthe-et-Moselle 

Défiler vers le haut