Soutien au secteur automobile selon trois directions


Le Projet de Loi de Finances Rectificative 3 débloque 8 milliards d’euros pour le plan de soutien au secteur automobile selon trois directions :

1) Le renouvellement du parc automobile français en faveur des véhicules propres

– Le bonus pour l’achat d’un véhicule électrique passe de 6000 à 7000 euros pour les particuliers, pour l’achat d’un véhicule d’une valeur inférieure à 45 000 euros.

– Le bonus pour l’achat d’un véhicule électrique pour les flottes d’entreprises passe à 5 000 euros, pour l’achat d’un véhicule particulier d’une valeur inférieure à 45 000 euros.

– Mise en place d’un bonus de 2 000 euros pour l’achat de véhicules hybrides rechargeables pour les véhicules d’un montant inférieur ou égal à 50 000 euros.

– La prime à la conversion passe à 3000 euros pour les ménages modestes pour l’achat d’un véhicule thermique et à 5 000 euros pour l’achat d’un véhicule électrique ou hybride rechargeable.

– Assouplissement du critère d’éligibilité pour la mise au rebut du véhicule, en incluant les Crit’air 3 pour les ménages « très modestes » et Crit’air 4 pour les autres.

– Le nombre de ménages éligibles à la prime à la conversion augmentera grâce au relèvement du seuil de revenu fiscal de référence passant de 13 500 à 18 000 euros.

– Objectif de 50% de véhicules électriques, hybrides ou à hydrogène pour les acheteurs publics.

– Le nombre de points de recharge électrique passera à 100 000 bornes d’ici 2021.

– Avantages à l’usage des véhicules en mode électrique zéro émission (gratuité des parkings publics, utilisation de voies réservées etc.).

2) L’investissement et l’innovation pour produire les véhicules de demain

– Création du Fonds d’avenir pour l’automobile doté d’1 milliard d’euros destiné à la modernisation et la numérisation des chaînes de production, à la transformation écologique de la filière automobile et à l’innovation.

3) Le soutien aux entreprises en difficultés et protéger les salariés

– Déploiement d’un plan massif de développement de compétences.

– Réduction du coût d’un jeune en alternance.

Engagements de la filière automobile : d’ici 2025, la production de véhicules électriques, hybrides rechargeables ou hybrides sera portée à 1 million de véhicules.

Aussi, dans les 3 prochaines années, plus d’1 milliard d’euros seront investis par les grands équipementiers dans les technologies de la transition énergétique (batteries, chaînes de traction électriques, technologies hydrogène).

Défiler vers le haut