Un congé indemnisé pour les proches aidants

Dès le 1er octobre, tous les aidants auront la possibilité de prendre des congés rémunérés. Les salariés du secteur privé, les indépendants ainsi que les demandeurs d’emplois inscrits à Pôle Emploi pourront en bénéficier.

Cette mesure répond à la demande juste et légitime des aidants d’être davantage soutenus financièrement. C’est une preuve supplémentaire de l’engagement du Gouvernement en faveur des aidants, dont le rôle est déterminant pour accompagner les personnes en perte d’autonomie.

Ce droit matérialise un soutien de l’Etat aux 8 à 11 millions d’invisibles qui sont les acteurs de première ligne de la solidarité.

Ce congé, d’une durée maximale de 3 mois, pourra être renouvelé. Il va constituer un véritable soulagement pour toutes celles et tous ceux qui ont choisi de s’occuper d’un parent, d’un conjoint ou d’un enfant malade, en perte d’autonomie ou en situation de handicap.

Le montant de cette allocation est fixé à 43,83 euros par jour pour les personnes vivant en couple et 52,08 euros par jour pour une personne seule.