Laurent GARCIA
Député de Meurthe-et-Moselle
" Une volonté de changement au service de l'intérêt général "
Slider

Edito

Le Printemps est enfin là, après un hiver marqué par les mouvements citoyens qui participent grandement à un changement des esprits et des mentalités, à leur façon…

Au travers du Grand Débat et des mobilisations récentes, les citoyens ont pu faire valoir leurs revendications et leurs attentes de manière directe !

Est-il nécessaire de rappeler combien il est important pour tous les parlementaires dont je fais partie de se rappeler qu’au travers des mandats représentatifs que nous exerçons, nous nous devons d’être et de rester auprès de chaque citoyen, chaque citoyenne qui s’exprime afin de porter leurs voix et nous assurer qu’elle sera entendue.

En accord avec ma ligne directrice, je partage en tout point la volonté de changement au service de l’intérêt général. Elle se traduit au quotidien par un engagement constant et fidèle auprès des citoyens de la circonscription.

La fin de l’année 2018 et le début de l’année 2019 ont été marqués par des travaux législatifs importants, qui ont d’ores et déjà fait l’objet de décrets et circulaires de mise en application. Ainsi, dès le mois de janvier 2019, nombre de français ont pu bénéficier d’une augmentation de leurs revenus, allocations, soutien au handicap. La concrétisation des mesures votées va se poursuivre en suivant un calendrier de mise en application sur 2019 et 2020.

Pour autant, l’engagement dans les réformes à mener est d’actualité, avec une programmation jusqu’à l’été qui portera bien évidement sur les sujets mis en exergues dans le Grand Débat qui impacteront certainement les ordres du jour sur les questions économiques, les questions de santés, les « fake news », la lutte contre les violences racistes antisémites et aux femmes, l’insécurité, l’éducation et la modernisation du secteur de la presse dont je serai le rapporteur.

Dans quelques jours, les élections européennes vont, je l’espère, fédérer les citoyens pour se rendre aux urnes.

J’émets le souhait que cette mobilisation fasse obstacle à « l’effet défouloir » qui pourrait faire le lit de tous les populismes lors de ces élections.

Ainsi je reste à votre écoute, si vous avez des suggestions, propositions, si vous souhaitez me rencontrer, échanger, visiter l’Assemblée nationale… contactez-moi !

Déclaration commune sur Saint-Gobain Pont-à-Mousson (12 avril 2019)

Saint-Gobain Pont-à-Mousson, ses sous-traitants, ses salariés et familles qui en vivent, sont notre seule préoccupation. Acteurs politiques des territoires, nous nous rassemblons avec pour unique objectif la défense de cette entreprise, fleuron industriel de la Lorraine, son dernier haut-fourneau, qui a 162 ans d’histoire et à laquelle chaque habitant de nos territoires est attaché.

La réussite de Saint-Gobain PAM repose sur tout un écosystème que nous devons protéger.

Il faut saluer l’engagement des salariés de Saint-Gobain PAM de Meurthe-et-Moselle et de Haute-Marne qui ont multiplié les efforts pour mettre en œuvre les plans de modernisation des usines entrepris par la direction.

. Dans la diversité de nos responsabilités et de nos sensibilités, nous nous engageons, en lien avec les acteurs syndicaux et économiques, autour de deux enjeux clés :

· Un véritable projet industriel européen pour Saint Gobain PAM afin d’investir dans l’outil de production et maintenir les emplois dans les territoires. Nous sommes particulièrement attachés à la question de la souveraineté européenne industrielle et à la protection du secteur stratégique de l’adduction d’eau en France, ainsi que la détermination des normes sanitaires.

· Nous, représentants des habitants et des collectivités de Meurthe-et-Moselle, de la Haute-Marne, du Grand Est, nous nous engageons à mobiliser tous les crédits nécessaires pour renforcer la compétitivité de Saint Gobain PAM. Cela passe également par l’investissement dans l’usine du futur, en assurant la transition écologique, comme les territoires s’y engagent à travers « territoires d’industrie ».

Les signataires

Philippe Bossois, Président de la communauté d’agglo Saint-Dizier, Der & Blaise
Catherine Boursier, Conseillère départementale
Antony Caps, Conseiller départemental
Fabrice Chartreux, Président de la communauté de communes Terres Touloises
François Cornut-Gentille, Député de la Haute-Marne (représenté)
Valérie Debord, Vice-présidente de la Région Grand Est
Caroline Fiat, Députée de Meurthe-et-Moselle
Laurent Garcia, Député de Meurthe-et-Moselle
Véronique Guillotin, Sénatrice de Meurthe-et-Moselle
Alde Harmand, Maire de Toul
Jean-François Husson, Sénateur de Meurthe-et-Moselle représentant Laurent Hénart
Oliver Jacquin, Sénateur de Meurthe-et-Moselle
Mathieu Klein, Président du conseil départemental
Henry Lemoine, Maire de Pont-à-Mousson
Xavier Paluszkiewicz, Député de Meurthe-et-Moselle
Michèle Pilot, Maire de Foug
Stéphane Pizelle, Conseiller départemental
Henri Poirson, Maire de Dieulouard
Christian Portelance, Mairie de Maidières
Dominique Potier, Député de Meurthe-et-Moselle
Jean Rottner, Président de la région Grand Est
Pascal Schneider, Conseiller départemental, Président de la commission développement
Laurent Trogrlic, Maire de Pompey, Vice-Président du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle

null

Pascale Cesar

Suppléante
null

Nathalie GREFFIN

Collaboratrice Parlementaire
null

Nathalie PARENT HECKLER

Collaboratrice Parlementaire
null

Marie LANNES

Collaboratrice Parlementaire

Laurent Garcia votre porte-parole à l’Assemblée Nationale
Plus proche des préoccupations des habitants de la circonscription

Mes actions

Action Parlementaire

Retrouver mes travaux à l’Assemblée nationale

Action en Circonscription

Suivez mon actualité en Circonscription

Vidéos à l'Assemblée nationale

Suivez mon actualité en vidéo